Document sans titre
Suivez nous sur  
Inscrivez vous à notre newsletter

Document sans titre
Document sans titre
Etudier à l'étranger : FRANCE
Retour



Accordion 1

1 - Quelles formations choisir ?

Le système éducatif français

L'enseignement supérieur français est très performant et couvre tous les aspects du savoir. Chaque année, la France consacre plus de 20 % de son budget national à l'éducation.
Un chiffre très important, qui permet d'offrir à tous les étudiants : Des formations supérieures dans tous les domaines et à tous les niveaux,
Un réseau exceptionnel de 400 établissements d'enseignement supérieur et des centres de recherches de renommée internationale,
Des cursus et des pédagogies adaptés à chaque objectif personnel et professionnel,
Un système public garant de la qualité des formations et des diplômes reconnus sur le plan international,
Un cadre de vie et d'échanges culturels d'une grande richesse, au carrefour de l'Union Européenne,
Une formation financée en partie par l'État pour tous les étudiants. L'enseignement supérieur français comprend 4 types de formation :
les formations universitaires ;
les classes préparatoires aux grandes écoles ;
les écoles spécialisées ;
les sections de techniciens supérieurs. Vous devez être titulaire du baccalauréat ou d'un diplôme équivalent pour suivre des études supérieures. .

2 - Comment financer le projet

I. Les Bourses du Ministère des Affaires étrangères et européennes Les bourses des ambassades de France à l’étranger
Les bourses du Gouvernement français sont allouées par le Ministère des affaires étrangères et européennes, pour des études, des stages ou des séjours linguistiques en France. La majorité d’entre elles sont attribuées par les Services de coopération et d’action culturelle des Ambassades et des Consulats généraux de France à l’étranger.
Quelque soit leur pays de résidence, les candidats doivent donc, avant leur départ et suffisamment à l’avance, s’adresser directement à ces Services situés dans leurs pays d’origine afin d’obtenir toutes les informations sur ces bourses : conditions d’attribution, calendrier de sélection, dossiers à constituer.
>> Pour en savoir plus S’adresser au Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France ou du Consulat français de votre pays de résidence.
Il existe plusieurs catégories de bourses : les bourses d’études, les bourses de stage, les bourses de séjour scientifique de haut niveau.
>> Pour en savoir plus sur les différents types de bourses


Les programmes spécifiques
Le Ministère des affaires étrangères et européennes alloue également des bourses d’études dans le cadre de programmes spécifiques dépendant directement de ses services à Paris (Direction Générale de la Mondialisation, du Développement et des Partenariats, Direction des Politiques de mobilité et d’attractivité, Sous-direction de l’enseignement supérieur, Pôle des politiques et programmes de mobilité étudiante).

Bourses d’excellence Eiffel
Le programme de bourses d’excellence Eiffel, lancé en janvier 1999 par le ministère des Affaires étrangères et européennes, est destiné à soutenir l’action de recrutement à l’international des établissements d’enseignement supérieur français, dans un contexte de concurrence accrue entre pays développés pour attirer l’élite des étudiants étrangers. En 2005, ce dispositif a été complété par le programme Eiffel Doctorat destiné aux doctorants de haut niveau.
Dans un souci de meilleure lisibilité le ministère des Affaires étrangères et européennes a décidé de regrouper dans un appel d’offre unique les deux programmes Eiffel et Eiffel Doctorat.Cependant les formulaires de candidatures sont distincts pour chacun des deux volets.
Le nouveau dispositif Eiffel permet de financer :

une formation de niveau Master
une mobilité de dix mois dans le cadre d’une co-tutelle ou co-direction de thèse (de préférence la 2ème ou 3ème année du Doctorat). Les objectifs du programme d’excellence Eiffel du ministère des Affaires étrangères et européennes restent inchangés, le premier objectif est de former, dans les établissements d’enseignement supérieur français, les futurs décideurs étrangers, du privé et du public, dans trois domaines d’études prioritaires (sciences, économie-gestion, droit et sciences politiques).

En ce qui concerne le volet MASTER, les étudiants qui se destinent à l’enseignement et à la recherche ne sont pas concernés car ils bénéficient d’autres programmes.
Le second objectif est d’encourager les candidatures d’étudiants originaires de pays émergents, en priorité d’Asie, d’Amérique latine, d’Europe de l’Est, du Moyen Orient et les nouveaux États membres de l’Union Européenne mais aussi, pour le niveau Doctorat, des pays industrialisés.

Le programme Eiffel est un outil offert aux établissements français dans leur recherche des meilleurs étudiants étrangers. Les candidatures sont présentées exclusivement par les établissements français. Les établissements qui présentent des candidats s’engagent impérativement à inscrire ceux-ci dans la formation demandée s’ils obtiennent la bourse Eiffel.
Le ministère des Affaires étrangères et européennes a confié la gestion du programme Eiffel à :
EGIDE
28 rue de la Grange-aux-Belles 75010 Paris
Tél. 01 40 40 59 30
Toutes informations pratiques peuvent être consultées sur le site d’Egide :
www.egide.asso.fr/eiffel
Présentation du programme par le Ministère des Affaires étrangères et européennes en français Bourses d’excellence Major Depuis la rentrée 2000, le Ministère des affaires étrangères a créé le programme Major en complément du programme de bourses d’excellence de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger (AEFE) à destination des anciens élèves étrangers des lycées français à l’étranger.

Pour en savoir plus Le programme Major permet aux étudiants dont la bourse d’excellence AEFE se termine de poursuivre leurs études supérieures en France au-delà du 1er cycle universitaire. Il leur alloue en effet, sous certaines conditions, trois années supplémentaires de bourses pour des études dans les grandes écoles ou les cycles universitaires jusqu’à l’obtention du grade de mastaire (bac + 5).

Ce programme est géré par le Cnous. Bourses d’études en théologie (appel à candidatures 2011-2012)

Le programme de bourses d’études en théologie est destiné aux étudiants qui désirent bénéficier des enseignements en théologie proposés par les établissements d’enseignement supérieurs français. Il offre des bourses d’études à des étudiants francophones, prioritairement religieux, de niveau Doctorat et Master ou, éventuellement, Licence sur dérogation, lorsque le candidat est originaire d’un pays qui ne dispose pas sur place des infrastructures nécessaires.

Les candidatures d’étudiants en cours d’études à l’étranger sont prioritaires par rapport à celles d’étudiants déjà installés en France. Les ressortissants de l’Union Européenne et d’Amérique du Nord ne sont pas éligibles à ce programme.
>> Dossier de bourse d’études
>> Descriptif
>> Pièces à fournir « Quai d’Orsay / Entreprises » : Les programmes de bourses cofinancées

Dans le cadre de sa politique d’attractivité et de promotion de l’enseignement supérieur français, le ministère des Affaires étrangères et européennes, à travers le programme « Quai d’Orsay / Entreprises », signe avec des entreprises françaises auxquelles leurs succès industriels et économiques, notamment dans les technologies de pointe, assure une reconnaissance internationale, des conventions de partenariat public-privé visant à favoriser et développer l’accueil en France d’étudiant(e)s étrangers issus des meilleurs établissements d’études de leur pays d’origine.

>> Présentation des programmes
>> Programme « Orange/MAEE » >> Programme « Crédit Agricole S.A./MAEE »
>> Programme « Air Liquide/MAEE » II. Les Bourses du Ministère de l’Éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche En fonction de leur nationalité ou de leur statut, certains étudiants étrangers peuvent aussi prétendre à une aide du Ministère français de l’Éducation nationale : bourses de voyage, bourses sur critères sociaux, aides financières pour les études doctorales.

>> Pour en savoir plus : ministère de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche

III. Les Bourses proposées dans le cadre de programmes européens Les programmes européens SOCRATES/ERASMUS et LEONARDO permettent l’attribution, dans le cadre de projets présentés par les établissements, d’aides à la mobilité des étudiants effectuant un séjour d’études ou un stage dans un autre pays de l’Union européenne.
>> Pour en savoir plus L’agence Socrates-Leonardo da Vinci assure en France la promotion des programmes Socrates et Leonardo da Vinci.
>> Pour en savoir plus IV. Les Bourses de l’Agence Universitaire de la Francophonie
L’agence universitaire de la francophonie a des programmes d’actions en faveur des étudiants, des enseignants et des chercheurs.
>> Pour en savoir plus

V. Les Bourses des institutions internationales des organisations non-gouvernementales, des fondations.
Pour le financement de thèse ou postdoc : le guide de l’Andès, association française des docteurs www.andes.asso.fr

VI. Les bourses des Collectivités territoriales
Les conseils régionaux et autres collectivités territoriales peuvent offrir des bourses de mobilité aux étudiants étrangers. Pour en savoir plus s’adresser directement au Conseil général ou régional de la région dans laquelle vous souhaitez poursuivre vos études.

VII. Les bourses des Gouvernements étrangers
Certains pays accordent des bourses permettant des études à l’étranger. Les étudiants peuvent se renseigner auprès du ministère de l’éducation de leur pays d’origine ou auprès de l’organisme en charge des bourses

VIII. Allocations proposées par divers organismes Cette rubrique est actualisée par le Ministère lorsque les organismes lui communiquent un appel d’offre

3 -Charte de qualité pour l'accueil des étudiants étrangers

La charte de qualité pour l’accueil des boursiers du gouvernement français a été élaborée en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, les conférences d’établissements (CPU, CDEFI,CGE), le Conseil national de la mobilité et les opérateurs : Egide, Cnous, EduFrance.

Cette charte s’applique à la totalité de la chaîne d’accueil de l’étudiant : depuis sa sélection dans le pays étranger, sa préparation au départ, son séjour en France jusqu’à son retour dans son pays d’origine.

Elle dresse chronologiquement la somme des exigences auxquelles l’ensemble des acteurs doivent souscrire s’ils souhaitent parvenir, ensemble, au meilleur niveau international du dispositif d’accueil des étudiants étrangers.

Ce texte décliné en 74 indicateurs de performance et de résultats, doit permettre à chaque acteur du dispositif : poste diplomatique, administration centrale du ministère, établissements d’enseignement supérieur, opérateurs, boursiers, de situer ses responsabilités tout au long de la chaîne et à chaque stade de celle-ci, de s’auto-évaluer.

4 -Comment apprendre le français

Avec près de 200 millions de pratiquants et d’apprenants, le français partage avec l’anglais un atout majeur, celui d’être parlé sur les cinq continents. Il possède la particularité d’être très souvent présent aux côtés d’autres langues, même en France, dans des situations plurilingues

Si vous avez pour projet personnel de poursuivre des études supérieures en France, l’apprentissage du français n’est en aucun cas un obstacle : l’accès à la langue française vous est possible à toutes les étapes de votre parcours, scolaire ou étudiant.

En effet, face à la demande d’apprentissage du français, à l’étranger comme en France, le ministère des Affaires étrangères et européennes propose, en étroite collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale et plusieurs opérateurs et partenaires, de nombreuses formations de français et en français. Ces formations sont adaptées aux objectifs de ses différents publics : enfants, étudiants, adultes, professionnels... qu’ils soient débutants, avancés, ou en perfectionnement. Ces deux ministères proposent des certifications qui valident acquis et compétences en français, grâce à une gamme variée et complète de tests et diplômes.

Par ailleurs, dans un souci d’efficacité, le ministère des Affaires étrangères et européennes met à profit les technologies de l’information et de la communication et propose ainsi des outils innovants pour apprendre la langue française. Donner une dimension internationale à son parcours professionnel ou voyager dans le monde francophone est rendu possible avec l’aide de formations spécifiques ou générales.

5 -Quelles démarches administratives

Les éléments de votre dossier :
un passeport en cours de validité
un visa
une préinscription
les espaces CampusFrance à procédure Centres pour les Études en France
conditions de ressources
Passeport et carte nationale d’identité
>Pour se présenter aux frontières françaises, tout étranger doit se munir d’un passeport délivré dans son pays. Concernant les ressortissants de l’Union européenne, une carte d’identité suffit. La validité du passeport doit couvrir au minimum toute la durée du séjour.
Visas        
. Les différents types de visas « Étudiants »
       .>Quelle nationalité, quel visa pour venir en France ?

Préinscription
Les étudiants étrangers titulaires d’un diplôme étranger de fin d’études secondaires qui souhaitent s’inscrire dans un premier cycle universitaire français doivent impérativement faire une demande d’admission préalable (DAP). Elle se fait auprès des services de coopération et d’action culturelle des ambassades de France à l’étranger ou des Centres pour les études en France lorsqu’ils existent. Cette formalité ne concerne que les étudiants voulant entrer en première année d’université. Les étudiants qui veulent rentrer dans un cycle supérieur doivent s’adresser directement à l’université concernée. Ceux qui souhaitent s’inscrire dans une Grande École, un établissement privé, un Institut universitaire de technologie (IUT) ou une Section de techniciens supérieurs (STS)doivent s’adresser directement à l’établissement choisi.

Pour en savoir plus :

www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20200/commencer-ses-etudes-superieures-en-france.html

Les espaces CampusFrance à procédure Centres pour les Etudes en France (CEF) Ces espaces CampusFrance à procédure Centres pour les Etudes en France (CEF) offrent aux étudiants étrangers la possibilité, grâce à un site internet, d’enregistrer leur dossier en ligne et de suivre en temps réel le traitement de celui-ci. Par ailleurs, les établissements d’enseignement supérieur pourront procéder à la pré-inscription des étudiants étrangers, sans que ces derniers aient à envoyer un dossier papier en France. Par ailleurs, l’étudiant ainsi pré-inscrit dans une université française se verra faciliter la délivrance de son titre de séjour en Préfecture.

Conditions de ressources

Les étudiants non boursiers du Gouvernement français, des gouvernements étrangers, d’organismes internationaux, et non bénéficiaires de programmes communautaires doivent justifier qu’ils disposent de moyens d’existence suffisants (soit environ 430 euros par mois), correspondant à 70% de l’allocation mensuelle d’entretien de base versée par le Gouvernement français aux boursiers étrangers (références : article14 du décret n° 99-352 du 5 mai 1999).

Formalités pour étudier en France Des fiches pratiques pour vous aider dans vos démarches administratives :
 Le CNOUS
 Service public
 Éducation nationale - Étudier en France

A l'arrivée Les formalités douanières :
www.douane.gouv.fr/menu.asp ?id=4

6 - Carnet d'adresses

Pour son action à l’international en faveur des étudiants étrangers, le ministère des affaires étrangères et européennes s’appuie sur trois opérateurs principaux :
L’agence CampusFrance

L’agence CampusFrance a pour principaux objectifs de promouvoir à l’étranger l’offre française de formation supérieure ; offrir aux étudiants étrangers une prestation d’information, d’orientation et d’inscription pour suivre des études supérieures en France.
L’agence fédère 196 adhérents (universités, grandes écoles, instituts) qui mettent en commun leurs expériences et leur savoir-faire au service des étudiants étrangers.
CampusFrance a réalisé le « Très Grand Catalogue en ligne » permettant d’avoir accès à toute la base des formations supérieures répertoriées par l’ONISEP. À l’heure actuelle 34 000 formations sont recensées dont 392 en anglais

Le Cnous (Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires) Placé sous la tutelle du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires (CNOUS) pilote le réseau des CROUS. Son objectif est de donner à tous les étudiants les mêmes chances d’accès et de réussite dans l’enseignement supérieur en accompagnant leur vie quotidienne.
Le CNOUS a pour vocation de faciliter la vie des étudiants dans de nombreux domaines : restauration, logement, bourses, action sociale et culturelle, ouverture sur l’international...
Coordonnées
Sous-Direction des Affaires Internationales
6, rue Jean Calvin B.P. 49
75222 PARIS CEDEX 05
Tél. (01) 44 18 53 00
Fax : (01) 55 43 58 00
Courriel : sdai@cnous.fr
Site : http://www.cnous.fr


>ÉGIDE (Centre français pour l’accueil et les échanges internationaux)

L’association Égide organise chaque année l’accueil et le séjour de plus de 30 000 étudiants, professionnels, scientifiques et personnalités invitées en provenance du monde entier, venus se former, s’informer ou séjourner sur le territoire français, ainsi que l’envoi de 10 000 experts et chercheurs français à l’étranger. Premier opérateur du ministère des Affaires étrangères pour la gestion des bourses du gouvernement français, Égide est étroitement associé aux orientations gouvernementales dans ce domaine de la coopération internationale.
Conditions de ressources Les étudiants non boursiers du Gouvernement français, des gouvernements étrangers, d’organismes internationaux, et non bénéficiaires de programmes communautaires doivent justifier qu’ils disposent de moyens d’existence suffisants (soit environ 430 euros par mois), correspondant à 70% de l’allocation mensuelle d’entretien de base versée par le Gouvernement français aux boursiers étrangers (références : article14 du décret n° 99-352 du 5 mai 1999).

Coordonnées d’Egide

28, rue de la Grange aux Belles
75010 PARIS
Tél. (01) 40 40 58 58
Fax : (01) 42 00 70 08
Courriel : contact@egide.asso.fr
Site : http://www.egide.asso.fr

Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Créer un compte CV






Actualités Emploi Formation Entrepreneuriat Nos Concepts Nos Services
Global Management Challenge
Guide de l'Entrepreneur Les Trophées de l'Excellence
Investir en 2012    
Economie & Finance E-Business Plan    
Sciences et Technologies DRH Corner      
Sports Conseils RH      
Politique          
Santé          
Arts et Culture          
Copyright © 2004-2013 - Educarriere.net - Tous droits réservés - Tél : 22 44 44 48
Hotlines & M-payments : 57 14 14 14 – 55 14 14 14 – 41 41 14 14 - Email : ci@educarriere.net